Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tremblement de terre en Haiti


Haiti
www.diariolibre.com.do
- Mon Dieu, c'est injuste, Haiti ne méritait pas celà...
Le malheur dans lequel ils vivent n'etait donc pas suffisant?


Hier soir, de nombreuses télés dominicaines ont modifié leur programmation pour rallonger leurs journaux avec des émissions spéciales.
La spécialité des journalistes dominicains est de nous montrer des images plutôt crues, axer sur le dramatique.
Les amateurs du genre ont été servis hier soir.

Des images qui font que l'on ne peut retenir ses larmes, penser à la chance que nous avons, nous qui ne sommes séparés de ce pays que par une frontière/fleuve, qu'à 500 kilomètres de chez nous (si l'on considère la ville ou je vis) des immeubles sont tombés sur ses habitants, sur les travailleurs qui venaient y gagner leur pain (comme cet hopital de Port Au Prince tombé sur les medecins, infirmières et bien entendu les malades).

Des milliers de gens dormant dans les rues, sous des draps.

Ironie du sort, hier le soleil tapait fort en Haiti, les gens se réfugiaient sous des draps, formant des tentes à la va vite, alors que nous, en République Dominicaine, alors que nous avions de quoi nous protéger, il faisait un froid de canard, le soleil n'est pas sorti et quelques gouttes de pluies sont tombées en soirée, alors que ce sont eux que les nuages auraient du proteger du soleil.

Le chaos, il n'y a pas d'autre mot...

Les supermarchés pillés, aucun commerce ouvert, les personnes cherchant une pauvre bouteille d'eau (à température ambiante, chaude vu qu'il n'y a pas d'éléctricité) pouvaient satisfaire leur soif en echange de nombreux dollars (15 usd selon la journaliste).
Une autre problématique est remontée à la surface, comment lutter contre la drogue dans un pays dans ce chaos, plaque tournante du traffic mondial? Les trafficants profiteront certainement du malheurs des autres.

En regardant ces images, j'ai eu une grande pensée pour mes collègues qui sont actuellement en train de se "reposer" là bas, sont-ils toujours? Vont-ils revenir?
Pour ceux d'entre eux qui sont à mes côtés en train de travailler et qui n'arrivent pas à savoir si les membres de leurs familles sont toujours en vie, n'arrivant pas à realiser un appel vers Haiti, toutes les infrastructures étant totalement détruites.

La République Dominicaine Dominicaine a déjà deployé de nombreux moyens, ouvert ses hôpitaux publics de la frontière et de la capitale pour les cas plus graves, envoyé des cuisines mobiles ayant la capacité de cuisiner 10 000 rations quotidiennes.

La question: bien que l'un des pays les plus pauvres du monde, combien de temps mettra Haiti à se recuperer et revenir à son niveau?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

ici on nous dit que les dominicains méprisent les haitiens , qu'ils ne sont que de la mains d'oeuvres a bas prix ....et qui les regardent mourrir avec un sourire ... moi je suis pas sur votre ile
je ne juge donc pas ....
Si dieu existe il le fera
moi je suis sensible a la douleur des autres ...trop peut-etre mais est-ce un défaut ...
aucun de nous ici ne voudrait prendre leurs places ....


Répondre
N

c'est terrible j'ai pensé à toi
pensées pour tout ces personnes dans le malheur et la détresse de ceux qui attendent des nouvelles
bisous
 


Répondre
F

pas entendu citer une seule fois la republique dominicaine ds tous les media aujourd'hui......... hallucinant !!!!! Ils ont tellement peur de faire reculer les hordes ou troupeaux de bons blancs
qui viennent se gaver au soleil des tour operators ?


Répondre
D

je me sens honteuse de venir te souhaiter la bonne année sur ce genre d'articles ... en ce moment l'actualité n'est pas rose ! je te souhaite quand même le meilleur pour 2010


Répondre
S

C'est vraiment terrible tout ça. Ca nous oblige à remettre nos vies en perspective...


Répondre