Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon pastelón de platanos

Comme je vous le disais la semaine dernière, ma copine Jacqueline Henriquez m'a fait envie avec ses pastelones de yucca et de platanos maduros (sorte de hachis parmentier à la dominicaine ou la pomme de terre est remplacée par du manioc en purée ou de la banane plantain verte ou mûre) la semaine dernière.
Je vous en parlais là .

Je me suis donc mise au travail dimanche soir.
Finalement mon pastelón a été fait de plantains vertes.

Voici la liste des ingrédients en photo:


En République Dominicaine, pas de recette à suivre à la lettre (alors que nous français on est forts pour ça!, et si on loupe une étape, et bah c'est foutu...). Ici, on s esimplifie la vie, on fait à l'oeil, comme on le veut et selon ses goûts.

Par contre obligatoire:
- des bananes plantains (7 pour nous)
- 500 grammes de viande de boeuf hâchée
- du fromage, normalement, les dominicains y mettent du queso amarillo, fromage orange local, mais comme je n'aime pas (trop impression de plastique et qui perd beaucoup de gras), pour moi, ça a été de la "mozarella" américaine.

J'ai ajouté les produits dont les dominicains ne peuvent se passer dans la cuisine:
- le sazón de la marque Ranchero: sauce liquide à base de piments, ail, oignons, tomates...
- le sazón ranchero en polvo, en poudre, en remplacement de la sopita MAGGI (bouillon cube)
- la pasta de ajo: pâte d'ail, impensable de cuisiner une viande sans!
- la cebolla: l'oignon

Peler les bananes et les faire cuire au cours bouillon (je vais vous mettre un article comment peler une banane plantain sans s'ouvrir la main, c'est peut-être bête, mais ça peut servir!).
Dans une poêle, faire cuire la viande de boeuf hâchée selon vos goûts, assaisonnez.

Une fois les plantains cuites, les réduire en purée et l'assaisonner, toujours selon vos goûts, pour ma part, ça a été françaisisé (un peu de margarine et lait, sel et poivre).

J'ai mis une couche de purée au fond de mon moule (français lui aussi, vive TEFAL et ses moules en sillicone qui ne collent pas!!! Merci maman aussi pour la panoplie!), recouvert de toute ma viande et terminé par une couche de purée de plantain à nouveau.
Mettre le fromage (celui que j'achète est trop mou à râper, donc il a été déposé en tranches).



Après un petit tour au four, à peu près 25 minutes (une bonne odeur a envahi la maison):



Et le résultat final:



Pas tres photogénique, mais selon mon cher et tendre "puedo casarme".
En République Dominicaine, dès qu'une personne fait de la bonne cuisine elle est bonne à marier...
C'était en tous cas très bon et je pense en faire un prochainement de yucca...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lucy 26/09/2010 14:02



J'aime beaucoup l'idée, je pense tester ta recette en essayant de remplacer les ingrédients introuvables ici par leurs équivalents !



sydney 28/02/2009 17:33

as-tu fait la recette avec du yucca parce queje serai preneuse dela recette. J'adore le manioc et puis j'ai aussi un cher et tendre qui est en attente lol

BIBICHE 20/04/2008 18:29

Eh bien moi je la connais Emilie, on a fait nos études ensemble, c'est vous dire !!Dis donc Emilie, il me semble que tu as des préjugés sur la cuisine française !! Nous aussi on fait pas mal à l'oeil et au goût... et moi aussi suis bonne à marier (il paraît... hihihi)

monochepina 04/04/2008 10:26

avec un peu de chance, je te connaitrai bientôt en personne Emilie (c'est encore mieux que les photos) .... Cela me fera très plaisir car maintenant, mine de rien, tu fais partie de mon quotidien grâce à ton blog... Je serai sur Bayahibe à partir du 8 avril pour 2 semaines....

CHRISTINE 04/04/2008 10:14

J'ai vue Emilie en photo avec son chéri et ils sont très mignon tous les deux