Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Casandra 2008: les vainqueurs

Aller, assez discuté (j'espère que mon long discours ne vous a pas fatigués...), passons aux principaux premiados :

 

-          Musique typique : Kiko el Presidente avec la chanson Vamos pa la playa (allons à la plage), Merengue.

 

-          Production cinématographique : Yuniol

 

-          Casandra du mérite : Fernando Echavarria, merenguero, très ému : en près de 30 ans de carrière, c’est la première fois qu’il était nominé. Il a dédié le prix à sa mère. Il avait d’ailleurs l’air d’être dans un état de santé assez délicat, nécessitant de l’aide pour marcher.

 

 

-           Meilleur soliste de l’année : Wason Brazovan, avec la chanson du fil Sanki Panki, Tal Parece que yo.

 

-          Meilleur groupe à l’étranger : Aventura, absents pour cause : ils sont en tournée aux USA et se trouvaient au même moment à Los Angeles.

 

-          Groupe Bachata : Zaccaria Ferreira

 

-          Bachata de l’année : El Torito, Me voy de la Casa

 

-          Artiste salsa de l’année: Sex appeal

 

-          Groupe Merengue: Hector Acosta (El Torito). Ses enfants présents ce soir avec lui, sont montés sur la scène et ont été chargés de prononcer les remerciements de leur papa : « gracias por querer a mi papa » (Merci d’aimer mon papa)
hector-el-torito.jpg

  Vous noterez que le petit Torito porte le même costume que son papa!

-          Merengue de l’année: Voy a ser grande de El Jeffrey (vainqueur de Juan Luis Guerra)

 

-          Révélation de l’année: Kat de Luna, qui jusque là était encore très peu connue dans le pays d’origine de son père. Pour vous dire, je la connaissais de mes vacances en France. On commence à l’entendre un peu à la radio, vraiment à dose modérée.

Je l’ai attendue toute la soirée, dès le début, elle a été annoncée pour chanter son tube Whine up. Et bien franchement j’ai été déçue, elle nous a offert un play back de vraiment piètre qualité.

Puis lors de la réception de sa statuette, elle m’a parue un peu excentrique (c’est peu dire), en faire un peu trop, faire celle qui pleurait alors qu’elle ne paraissait pas du tout touchée par l’attention.

 

-          Programme d’investigation : Nuria, qualifiée comme la seule femme qui en a, ne me demandez pas de quoi, vous aurez bien compris !, elle a les c……. de dénoncer toute cette corruption dans ce pays en direct, que la personne au centre de la magouille soit un petit fonctionnaire comme le chef d’Etat, Hipolito Mejia, notamment en a fait les frais. En ce moment, elle est sur une affaire l’opposant à la Ministre de l’Education qu’elle accuse d’avoir construit une villa à Jarabacoa avec les ressources de l’Etat. L’accusée bien sur récuse l’info, mais la présentatrice est prête à aller jusqu’au Tribunal pour prouver sa bonne foi… affaire à suivre.

Elle a reçu son prix ex aequo avec Alicia Ortega, journaliste moins téméraire, mais non moins professionnelle.

  

undefined Juan Luis Guerra entouré du Président de la Cerveceria Nacional, de la Présidente de ACROARTE, et notre présentatrice Milly Quezada

- Et le grand vainqueur de la soirée : sans grand étonnement, c’est vraiment LA star de l’année, partout ou il a été nominé, il a remporté le prix, j’ai nommé JUAN LUIS GUERRA, dans les catégories :

Chanson de l’année pour la llave de mi corazon, arrangeur de l’année, artiste ayant du succès à l’etranger, album de l’année, compositeur de l’année (il a déclaré que son épouse est son inspiration, on a même pas eu droit à un gros plan sur Madame Juan Luis Guerra pour voir ses larmes, c’est vrai j’oublie qu’on est pas à la Star Ac…), clip de l’année.

Puis il a reçu le « soberano » (souverain), prix des prix de ce Casandra 2008.

Là, il a remercié Dieu (c’est un fervent Cristiano = Chrétien, religion qui attend le retour sur Terre du Christ).

Il a ensuite dédié le prix à « tous ses frères colombiens, vénézuéliens et équatoriens, pour la paix ».

Vendredi passé avait lieu de Somment de Rio à Saint Domingue, lors duquel et après des heures de débats, la crise Andine a été résolue.

Depuis Saint Domingue a gagné le titre de Capitale de la Paix.

 

Tout ça avec des coupures humoristiques, chansons, notamment un medley des chansons de Juan Luis Guerra clôt par le chanteur Colombien Juanes qui a interprété la chanson « ojala que llueva café del campo », puis Hector Acosta avec « Me voy ».


Une soirée bien sympathique, pas ennuyeuse du tout, ce qui a d’ailleurs été souligné aux infos de 7 heures ce matin…

Par contre les grands absents de la soirée : les artistes Reggaeton, Rap-Hip/Hop (Vakero, el Lapiz, qui ont cartonné en 2007), puis OMEGA, qui pourtant aurait mérité le prix de merenguero de l’année, on n’a presque entendu que lui en 2007… peut-être que ses petits soucis avec la justice lui ont causé du tort (il a frappé une serveuse dans un motel, qui lui facturait son petit dej’ à un prix soit disant très élevé…).

 

Du coup, moi qui n’avais jamais regardé les Casandra, j’attends l’édition 2009 avec impatience !


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CHRISTINE 12/03/2008 11:04

On apprend des tas de choses;c'est très bien   @+      christine