Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Habichuelas con Dulce - Dessert traditionnel de Pâques

Il n'y a pas un foyer ou cette gourmandise manquera vendredi après midi!

C'est la gourmandise traditionnelle du vendredi Saint, apres un mois de Carême, mais quand on aime, on en réalise à n'importe quelle époque de l'annéel

 

Si vous aussi, vous voulez vous régaler avec les traditionnelles Habichuelas con Dulce dominicaines, voici la recette.

 Vous pouvez faire cette recette avec des haricots frais, comme vous le voulez, ici c'est le choix de la simplicité!

 

 

semana-santa-034.jpg



- 2 boîtes de haricots rouges 

- 1 boîte de lait type GLORIA, 315grammes

- ¾ d’une boîte de lait concentré

- 1 boîte de lait de coco

- 150 grammes de sucre

- 2 livres (soit 1 kilo) de patates douces

- raisin sec

- vanille liquide

- sel

- noix de muscade (selon les goûts)

 

Trouver un fait tout assez grand pour y mettre tous ces ingrédients, direction la voisine, pour qu’elle m’en prête un, chez nous, rien pour cuisiner pour toute une smala !

D’abord, faire bouillir plus ou moins ½ litre d’eau avec des bâtons de canelle.

semana-santa-027.jpg


Une fois arrivé à ébullition, ajouter les patates douces (pelées, il va s’en dire !).

semana-santa-028.jpg


Pendant ce temps, passer les haricots au blender, puis les passer au tamis (question de goût, vous pouvez les laisser entiers, pour pouvoir retrouver les morceaux).

Ajouter au reste avec du sucre, pour que les patates douces cuisent en s’en imprégnant.

Mettre le lait de coco (plus tôt vous le mettrez, plus il cuira, moins de problèmes de digestion vous aurez, je passe les détails !), puis la boîte de lait « Gloria », le raisin sec (selon le goût).

 semana-santa-029.jpg

Laisser sur le feu jusqu’à ce que les patates douces soient cuites.

Après, c’est question de goût, plus ça cuit, plus la consistance des habichuelas con dulce sera épaisse.

Mettre la noix de muscade en toute fin de cuisson.

 semana-santa-030.jpg

Certaines personnes ajoutent pendant la cuisson du clou de girofle.

 

Servir, ajouter quelques petits biscuits, ici on les appelle les galletas de leche (biscuits au lait), vous remarquerez qu’ils portent la croix en leur centre.

semana-santa-032.jpg
 


La tradition...

Normalement, tous les foyers font leur caldero (casserole) de ce dessert.

Par contre, si vous n’en faites pas, pas de panique, il y a toujours un voisin qui viendra vous en amener une pleine casserole (cette même voisine du coco nous en a offert l’an passé).

 

Pour la consommation, c’est aussi question de goût, certains les aiment tièdes, d’autres très froides, en République Dominicaine, pas de conventions, c’est chacun fait comme il le veut !!!

 

 


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lunefantasy 16/06/2010 19:10



Haricots rouges, patates douces...je sens que ce mélange va faire de moi une afficionados...


Merci pour la visite, en tout cas moi je sens que je vais revenir



chef cuistot 24/05/2010 02:02


Merci pour ce partage fort intéressant.


Ewa07 06/04/2010 22:29



J'aime tous les ingrédients de cette recette, un par un, assemblés de cette façon c'est très particulier pour nous, mais pourquoi pas?
C'est bien de nous faire découvrir les traditions d'ailleurs! 



Ciorane la pauvresse 06/04/2010 19:19



Un mélange d'ingrédients un peu étrange vu de France mais c'est tout le charme de ton blog, nous faire découvrir la cuisine dominicaine authentique. Merci à toi pour ce voyage culinaire des plus
dépaysants !



Babeth 06/04/2010 08:54



ça à l'air exquis, une belle découverte