Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carrie Karasyov et Jill Kargman - Chic et choc à New York

En ce moment, les coupures d'éléctricité nocturnes sont monnaie courante. Alors, il faut bien s'occuper dans l'obscurité et sous une chaleur étouffante.
Heureusement, j'aime lire, et je rentre toujours de France avec mes valises pleines de lectures distrayantes.
Pour me détendre, j'aime ces romans girly, ou il ne faut pas trop réfléchir et qui me font rire.

Je viens donc de terminer, hier soir même, le roman Chic et choc à New York, de Carrie Karasyov et Jill Kargman et j'ai beaucoup aimé. Il n'a pas fait long feu, même pas une semaine!



Présentation de l'éditeur
Quand on est jeune, jolie et qu'on habite dans l'immeuble le plus chic de Park Avenue avec un mari attentionné... et milliardaire par-dessus le marché, franchement, que peut-on désirer de plus ? Eh bien, se faire accepter par la jet set new-yorkaise qui n'a de cesse de rappeler à Mélanie son passé d'hôtesse de l'air. Plus elle courtise ces dames de la haute société, plus elles semblent la mépriser. En désespoir de cause, elle se tourne vers son majordome pour des leçons de maintien et de bon goût...

Biographie de l'auteur
Carrie Karasyov et Jill Kargman ont déjà écrit et produit un film à quatre mains Intern. Carrie vit à Santa Monica, tandis que Jill n'a puse résoudre à quitter l'Upper East Side new-yorkais dont elle fait pourtant ici une description au vitriol...

Source: Amazone.

Mon avis:

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman.
On se demande si Mélanie, la jolie hôtesse de l'air de province fraîchement débarquée sur la prestigieuse Park Avenue s'habituera a sa nouvelle vie de luxe, se fera adopter par les snobs New Yorkaises, adeptes des dîners de galas les plus variés et parfois ridicules.
Et puis, au final, ces gens sont-ils vraiment si heureux dans leur vie "de rêve"?
Finir langue de vipère, depressive ou rester soi-même?
Entre les gaffes de Mélanie, les ragôt des commères Joan et Wendy, la depressive et trompée Cordelia, la plagiière mais délicieuse Olivia, on découvre toute une galerie de personnages hauts en couleurs!




Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fresita roja (Dominique) 16/09/2009 15:13

chez nous les coupures ne sont pas seulement la nuit mais le jour ce qui est très plaisant pour la circulation des voitures

sagweste 16/09/2009 06:51

moi ausis je devore les bouquins de toutes sortes, en ce moment un thriller "les hommes de paille" très haletant ;o)bisousag

carambaole 15/09/2009 21:14

Bonjour émilie ,un nouveau look ,chouettecomme toi j'aime lire et quand j'accroche un bouquin de 800 pages ne me fais pas peur et j'arrive pas à le lacher.Le snobisme et le paraître d'un monde fabriqué de toutes pieces pour des personnages souvent fabriqués eux mêmes.

delphine 15/09/2009 17:26

Ca a l'air super bien !

christine 15/09/2009 16:49

Ton livre a l'air très plaisant à lire; on sent que tu t'es régalée                    bisous