Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Este 16 de mayo, Yo Decido!




Ce 16 mai, je décide!”

 

Aujourd’hui, les dominicains et dominicaines ont rendez-vous devant les urnes.

C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui est classifié rojo (rouge, la couleur des jours fériés sur le calendrier).

Depuis hier jeudi 15 mai, la consommation d’alcool est interdite afin d’éviter les problèmes dans les centres de votes, et pour une autre raison : les routes sont très chargées en cette fin de semaine, presque comme une Semaine Sainte.

 

Ici, on vote ou on a fait faire sa première carte d’identité.

Il est possible de faire le changement, s’inscrire sur les listes électorales de sa ville de résidence, mais pour cela il va falloir payer, ce qui parfois n’est pas envisageable pour certaines personnes.

Comme beaucoup de dominicains vivant dans les villes viennent de campagnes plus reculées, ils la quittent pour accomplir leur devoir électoral pour ces quelques jours. J’ai des collègues de travail qui vont aller voter dans le nord ouest de l’île près de la frontière haïtienne, je ne vous raconte pas le sacré voyage qu’ils vont faire pour aller voter (et en même temps se retrouver en famille).

Mon conjoint, lui aussi est né près de la frontière sud, près du lac Enriquillo, mais il a fait sa première cedula (carte d’identité) à ses 16 ans à Saint Domingue, le voyage est moins long !

 

Au dos de chaque cedula est indiquée le colegio electoral (collège électoral) auquel appartient la personne et son adresse, comme ça, on ne peut pas se tromper !


 

Normalement, les transports en commun seront gratuits en cette journée, sinon, beaucoup de partis, en échange d’un vote payent le transport aux votants.

 

Les écoles, équivalent des mairies, cantines publiques accueillent les urnes.

Ces urnes transparentes, comme les pupitres ou l’on vote à découvert (et non caché derrière un rideau comme en France par exemple) sont en carton, et tout est neuf (imaginez, ici il y a des élections tous les 2 ans, il vaudrait peut être la peine de fabriquer du « dur »).

 

A l’entrée en plus de vous remettre une feuille grand format toute colorée avec les photos des candidats, on vous remet un marqueur pour y faire votre croix (les gens normalement savent comment faire, on nous l’explique en musique à de nombreuses reprises durant toute la sainte journée!).

 

Une fois le choix fait, on plie en 4 sa feuille et on la dépose dans l’urne.

 

Parfois il faudra être très patient avant d’en arriver à effectuer son vote, les files d’attentes sont très très longues, sous le soleil.

Priorité aux personnes de la Junta Central Electoral (organisme public qui gère les élections), aux femmes enceintes, aux personnes âgées, handicapées et femmes enceintes, ce qui ne fait que rallonger la file d’attente.

Souvent le temps d’attente est aussi le cadre de disputes et  de (graves) bagarres.

 

Une fois le devoir accompli, rendez vous devant la télé (qui aura durant toute la journée en direct et en continu fait l’état des lieu de la situation).

Ce sont mes 1eres élections présidentielles, mais il y a 2 ans lors des élections municipales, du Sénat et des Députés, le décompte des vote a tardé 2 jours, le tout retransmis en continu sur les télévisions dominicaines… on n’a qu’une envie : qu’ils en terminent pour retourner à une vie normale !

 

Les militaires, les policiers, et les étrangers (au dos de nos cedula est écrit NO VOTA = ne vote pas, puis me concernant la mention EXTRANJERO = étranger) n’ont pas le droit de vote.


Note: depuis hier jeudi midi, par un décret présidentiel il est interdit de travailler (sauf dans les hôpitaux, les transports) et ce jusqu'à samedi 6 heures du matin. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EmilieH 17/05/2008 18:58

malheureusement Christine, les habitudes... la grasse matinée je n'y arrive pas.Et comme ca on a pu partir tranquillement et profiter de la journée de devoir civique transformé en promenade!

EmilieH 17/05/2008 18:57

Les photos de mon "periple" à St Domingue c'est pour lundi!J'en ai profité pour arpenter cette zone coloniale que j'aime tant!

christine 16/05/2008 10:42

C'est le JOUR j  et en plus c'est congé .tu vas pouvoir en profiter  pour faire la grasse matinée  @+

Gilbert GARNIER 16/05/2008 08:56

C'est bien simple..Pas besoin d'aller là-bas..J'y suis ! Notre envoyée spéciale en RD va nous faire vivre à tous ce moment important de construction pogressive de  jeune démocratie. ¡ Y viva mucho tiempo y en paz todos los dominicanos !