Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Impressions d'expat - Olympia

Olympia en session photo

Il y a quelques semaines, dans l'article Impressions de Voyageurs, Olympia nous racontait son coup de foudre pour la République Dominicaine qu'elle a découvert au fil de ses voyages, avec à chaque fois un désir plus fort de s'y installer... 

Finalement, elle a réussi à sauter le pas et nous raconte aujourd'hui son expatriation et sa vie à Las Galeras.

Quels sont tes défis au quotidien ?

Je suis une bricoleuse, une spécialiste du "système-D" et en République dominicaine je suis servie! Dans le village où j'habite on est loin de tout et l'on doit apprendre à se débrouiller avec ce que l'on a. Cela relève souvent du défi. Je prends plaisir à tout recycler, à donner une 2ème, voire 3ème vie aux biens matériels.

Un autre de mes défis est de garder en tête que c'est à moi de m'adapter et non pas aux dominicains de devenir des européens avec nos modes de pensée et les airs de robots déshumanisés que j'ai pourtant choisi de fuir.

Le troisième défi important est celui de me renouveler sans cesse pour pouvoir vivre dans ce pays que j'aime tant. Je suis en veille professionnelle constante, toujours à l'affût ou à la recherche d'une idée qui me permettra de poursuivre mon aventure ici.

Et cela fait 5 ans que ça dure!

Un ou des regrets ?

Jusqu'à ce jour je n'ai jamais, pas un seul instant regretté mon choix.

J'ai en revanche des craintes, des inquiétudes sur le système médical, le niveau de pauvreté, l'éducation, la sécurité, le respect de l'environnement, mais j'ai confiance en l'avenir pour les dominicains et j'espère qu'ils feront les bons choix pour l'avenir.

Hors de 3-4 grandes villes du pays, on est en zone rurale et l'on peut facilement se retrouver avec un décalage de 50, 80, ou même 100 ans par rapport à notre "société" européenne.

Ce côté pittoresque peut-être très séduisant pour nous qui venons du "monde moderne", il nous rappelle le passé, il est empreint d'une certaine naïveté, de valeurs plus proches de la terre, de moins de consumérisme, de plus d'humanité mais aussi du risque de passer à la modernité en sautant les étapes; les dominicains n'ont pas conscience de la valeur et de la beauté de l'île qu'ils habitent, ils rêvent d'un Dubaï, de maisons en ciment, de grosses voitures, de climatisation, de grattes-ciels… espérons que le pays puisse se développer en s'enrichissant sans toutefois détruire son bien le plus précieux: une nature encore sauvage, exubérante et tellement riche.

 

De quoi vis-tu en République dominicaine ?

Aujourd'hui j'ai réussi à trouver mon équilibre avec trois activités principales:

- la photographie de mariages, d'excursions ou d'architecture (ClickOnTheBeach)

- le web design puisque je crée des sites internet en plusieurs langues

- le Travel Planning (organisation de voyages) via mon blog qui permet de proposer à mes lecteurs l'organisation de bout en bout d'un voyage de rêve hors des sentiers battus. Cela inclut des bons plans dans des hébergements de charme voire insolites, ainsi que des excursions un peu partout dans le pays et dans la province de Samaná plus particulièrement.

Comme je l'ai dit précédemment, j'ai plusieurs cordes à mon arc et je reste toujours ouverte aux opportunités, c'est ainsi que j'ai, entre autres, travaillé comme fixeuse pour plusieurs productions audiovisuelles !

 

Quelque chose à voir absolument, à ne pas manquer?

Les personnes qui viennent découvrir la région ne s'imaginent jamais la quantité de choses qu'il y a à faire ici et cela est dû au fait que la région n'est pas encore très exposée sur internet. On y retrouve toujours les 3 ou 4 même "classiques" à voir dans la région parce que les grosses agences qui les proposent bénéficient d'une communication plus intense.

Du coup les visiteurs ne prévoient que 2 ou 3 jours de leur séjour pour rayonner autour de Samaná alors que 10 à 15 jours seraient plus adaptés. Une fois sur place ils s'aperçoivent de la richesse de la région et regrettent d'y consacrer si peu de temps.

Pour ma part, la perle de Samaná, c'est la Playa Frontón que l'on atteint en bateau moteur en une vingtaine de minutes. C'est LA plage de Robinson Crusoé ou des Pirates des Caraïbes à voir absolument. Imaginez-vous en train de boire l'eau d'une coco fraîche sous un palmier, sur une plage de sable blanc surmontée d'une grande falaise noire… l'arrivée en bateau avec le soleil qui éclaire la falaise et l'eau translucide est tout simplement époustouflante, inoubliable.

 

Et au contraire, quelque chose à éviter?

Je conçois que parfois l'on a "juste" besoin de prendre une semaine de vacances au soleil à ne rien faire et que les hôtels tout-inclus avec leurs offres globales peuvent être une option.

Néanmoins j'invite vivement les voyageurs à sortir de leurs hôtels à tenter l'expérience et découvrir la "vraie" République dominicaine, celle de la rue, des colmados, de la bachata que l'on danse à même la rue et de la joie de vivre.

Il existe de plus en plus d'agences d'excursions et de guides qui permettent de découvrir le pays en petits groupes et hors des quelques sentiers battus.

Question sécurité, comme dans tous les pays, il faut être vigilant, en particulier dans les transports en commun à Santo Domingo ou dans les endroits très touristiques, ne pas porter d'accessoires qui puissent attirer la convoitise et ne pas prendre de risques inconsidérés; ne pas s'aventurer dans la nature sans être accompagné d'un local, se renseigner sur les courants marins des plages par exemple.

 

Quel est ton meilleur conseil pour faire un séjour en République dominicaine?

Mon meilleur conseil: prévoir un minimum de 10 jours sur place, ne pas être trop gourmand car si les distances sur la carte paraissent faibles, il faut généralement compter une journée entière pour se rendre d'un bout à l'autre de l'île. Les voyages sont fatigants mais magnifiques, alors prenez votre temps !

Mon deuxième conseil: c'est de consulter les itinéraires que je propose sur mon blog et ne pas hésiter à me contacter pour bénéficier de mon expertise…

 

 

Quel est ton meilleur conseil pour s'installer en République dominicaine?

Depuis 2016, la République dominicaine à commencé à appliquer à la lettre les lois régulant la migration. Si auparavant on pouvait entrer comme touriste dans le pays et s'y installer plus ou moins (il-)légalement, cela n'est plus possible aujourd'hui.

Comme dans la plupart des pays, le séjour en tant que touriste est limité à 30 jours renouvelables.

Si comme moi vous avez un coup de cœur pour ce pays ou pour l'un.e de ses habitants, il faudra faire les démarches nécessaires auprès du consulat dominicain à partir de votre pays de résidence.

Dans tous les cas, je conseille de faire plusieurs séjours longs avant de franchir le pas.
Lorsque l'on passe du statut de touriste à résident on passe de l'autre côté du décor (idyllique) avec ses avantages et ses inconvénients. Dans un pays où il faut travailler dur pour gagner un petit salaire, on peut facilement susciter la jalousie voire la convoitise… parfois même de la part de ces concitoyens. On ne vient pas en République dominicaine pour s'enrichir matériellement, on vient pour changer de cadre de vie, de rythme de vie, de vie tout simplement

 

Tes projets d'avenir?

Les deux seuls projets que j'ai jamais eus dans ma vie étaient de faire un tour du monde et de vivre à Las Galeras. J'ai réalisé mes deux rêves, alors pour le reste j'ai tendance à naviguer dans le sens du vent, on verra où il me mènera.

La crise Covid que nous vivons à totalement changé la donne et aurait de toutes façons bousculé tous mes projets si j'en avais eu.

J'espère juste que grâce à des blogs comme le tien Émilie ou le mien, de nombreuses personnes auront envie de découvrir la République dominicaine authentique et de tenter l'expérience hors des destinations exotiques classiques.

 

Blog : OlympiaOnBoard.com

Facebook @OlympiaOnBoard

Instagram @OlympiaOnBoard

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Plume et Prose 30/09/2020 21:51

Comme ce doit être plaisant de vivre en rep dom

jess 20/09/2020 21:58

Quel courage de tout abandonner pour vivre son rêve. Je suis admirative

Lau en cuisine 19/09/2020 18:38

Merci pour ce témoignage ! Il faut un sacré courage pour franchir le pas mais visiblement cette dame est super épanouie. Merci pour ce témoignage super intéressant ! ????

manou 17/09/2020 06:59

Un interview passionnant ! On sait chez qui il faut prendre des conseils pour voyager à présent :) Merci Emilie

samar 17/09/2020 03:16

magnifique reportage j'espere pouvoir visiter cette jolie ile
bisous Émilie